Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 09:11

Harchelles-2.jpg(de g à d : Léon Grave, Roland Dussaussoy, Michel et Mylène Hermant, Marie-Rose Dusautoir, Denise Guillemant, Geneviève Delezoïde, Roger Bouffart et Bernard Caffray ; photo Philippe Janik, "L'indépendant").

La réunion du mercredi 27 janvier 2010 a vu la présence de pratiquement tous nos membres.
Un "apéritif dinatoire" pour cette réunion où l'on s'est tous dit "Bon.ne Annèïe - Bon.ne Santèïe".
Merci à Michel et Mylène de nous avoir apporté quelques bouteilles de champagne qui ont été bues agrémentées de biscuits, fromages, charcuterie, pâté en croûte, etc...
Trois textes ont été lus par Marie-Rose, Bernard et Roland, suite au devoir envoyé par le président aux différents membres ; il s'agissait de finir une histoire commencée qui parlait d'un homme parti à vélo alors que l'orage menaçait... Trois versions intéressantes pour finir cette histoire et que l'on retrouve sur notre blog.
La presse était présente : L'Indépendant du Pas-de-Calais et La Voix du Nord.

 

 



Article de "LA VOIX DU NORD" du samedi 30 décembre 2010 (article de Mr PRUNIER).

La sauvegarde du patois : objectif premier des Harchelles

 Roland Dussaussoy, président des Harchelles, est un ardent défenseur du patois.

TILQUES 

Roland Dussaussoy est président de l'association patoisante audomaroise Les Harchelles.

 

Il a répondu à nos questions sur le fonctionnement et les objectifs de son association.

Votre association existe depuis 1988. Quelles sont vos motivations ? « Sauvegarder, défendre notre patois local, voici résumé l'objectif premier. Avant on ajoutait promouvoir, mais nous ne sommes pas assez nombreux pour aller prêcher la bonne parole. Nous comptons encore une douzaine de membres, contre trente-cinq au début. Depuis deux ans, on se demande même si on va continuer. Mais on tient bon, on résiste pour que notre patois ne disparaisse pas ».

 

Comment fonctionnez-vous ? « On se réunit à Tilques, dans une annexe de la mairie, un mercredi soir par trimestre. Donc vous voyez c'est pas très prenant. Et je donne des devoirs à nos membres. Si je suis sérieux. Regardez, ça c'est le dernier : Faire des phrases en employant le moins possible de mots français. Exemple : Ech'gaille i o fort quère ches quênes. (Comprendre : le geai aime beaucoup les chênes). Je leur demande aussi de finir des histoires, là encore en évitant les mots en français. Avant on rédigeait un recueil de nos productions. Aujourd'hui l'idée est abandonnée mais on a ouvert un blog. « Ch'l'adrèche internet » : http://harchelles.over-blog.fr. Les visiteurs peuvent même y laisser leurs commentaires ».

 

Qu'auriez-vous envie de dire à nos lecteurs pour développer votre association ? « Venez, venez... Notre prochain rendez-vous est fixé le 28 avril à 18 h, au stand de tir ». • 
 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Harchelles
  • : Blog consacré au patois (picard) de la région Nord Pas de Calais, et à l'association Les Harchelles
  • Contact

Recherche

Liens