Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 09:16

HISTOIRES ED' CHORCHELLES, par Roland DUSSAUSSOY

 

 

Marie-Groette :

 

     Ch'est chelle-lale qu'alle est l' plus connue (faut vir sus ch' blog in artique sur Marie-Groette), bién qu'èj' pinse èqu' ch'est pont tout à fait in.ne chorchelle...

 

Ches chorchelles èd' ches Bicaïéns :

 

     A Lares (1), èl' ducasse alle o liu èl' diminche èl' pus près du quate juyet (ch'est l' ducasse d'étèïe d'èl' St Martin).

     A Prédefon.ye (2) qu' ch'est in village qui s' treuve jusse à côtèïe, ch'est l' diminche qui suit.

     Pour saouoir èl' temps qui vo faire à chaque ducasse, ch'est in travail èd' chorchelles.

     In effet, i paraît qu' ches chorchelles èd' Lares is s' battent conte ches chorchelles èd' Prédefon.ye dins in cuin.ye d' ches camps qu'on appelle "Ches Bicaïéns" (3) et qui s' treuve à l' limite èd' ches deux villaches, et qu' ches chorchelles qui gan.n'tent is font l' bieau temps et ches-lales qui perd'tent èl' mauvais temps forchéméint.

     Mais, soué-dijant, d'après ches viux, èqu' ches chorchelles is n'ont jamais fait "match nul"...

 

Chelle chorchelle èd' Biomoïe :

 

     In jour, i y o in cinsier d' Biomoïe (4) qui o artreuvèïe une èd' ses vaques crévèïe dins s'n' étape. Jusque lèowe, rién d' bién drôle ni d' surprenèanwe.

     Mais l' ledmon.ye, i n'n'o artreuvèïe in.ne deuxième, pis in.ne troésième core après, et pis core une l'aute ledmon.ye...

     On o bién intindu accusèïee in.ne fan.me qu'alle habitouait dins ch' villache et qu'alle aouait l'air fort drôle... On l'appelouait min.me "chelle chorchelle", mais sans preufe, bién sûr ! Bién qu'i y faijouait toudis du véint èd'vant s' mason.

     Mais quand qu'èl' jour qu'èch' cinsier i o fait ses litières, i y o quand min.me artreuvèïe muchées dins chelle pale, des pièowes d' crapôwes... (5)

     Comme on dit, i y o jamais d' feumèïe sans fu, anon èïe ?

 

In arvénant d' séries :

 

     Quand qu' ches jon.nes is arvénouatent èd' série aveuc lus paréints, i fallouait bién intindu qu'is don.n'tent é-mon.ye à papa et maman. Mais des fouèïes, is aouatent é-quère à courir et pis, comme dins l' nuit, i faijouait noir, is aurouatent é-pu lu perde ou bién quère dins in flot.

     Alors, pour les faire ténir tranquile, on lu dijouait èd' donnoïe mon.ye pache qu'i fallouait faire attentièonwe et qu'i  y aouait, tout partout, des "briques intières et pis des lattes usèïes".

 

Ches fux follets :

 

     Pour pont qu' ches jon.nes is vach'tent dins ch' chimetière par nuit, on lu dijouait d' bién faire attentièonwe d' pont rincontrer ches "fux follets" qui s' proménouatent au'd'sus d' ches tombes... et qu'is peuillouatent passer darrière èwes pour les prinde.

 

Notes :

 

     (1) Lares : Laires, canton de Fauquembergues, Pas-de-Calais.

     (2) Prédefon.ye : Prédefin, canton d'Heuchin, Pas-de-Calais.

     (3) Ches bicaïéns : Les Biscayens : lieudit situé entre Laires et Prédefin et appelé soi-disant ainsi parce qu'on y a retrouvé des "biscailles", sorte de cailloux ronds servant  à armer les fusils espagnols...

     (4) Biomoïe : Beaumetz-les-Aire, canton de Fauquembergues, Pas-de-Calais.

     (5) D'après des" racontaches" à Alcide Pruvost fils.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

FLOUR Désiré 06/06/2010 11:15


"briques intières" mi, j'ai bricassés pis latuzés: êtres imaginaires, sortes de croquemitaines dont on emploie le nom pour faire peur aux enfants, ou pour les empêcher de sortir le soir, c'est plus
pratique que le couvre-feu !
Bon diminche, pis mets me d'coteye ech liméro troès d' l' héritache ed tin père, cho m' déringe poent eune buque d'el partager aveuc ti, min comarate.
Adé
Dziré


Présentation

  • : Le blog de Harchelles
  • : Blog consacré au patois (picard) de la région Nord Pas de Calais, et à l'association Les Harchelles
  • Contact

Recherche

Liens