Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 11:31

       Os étammes pressèïes et énervèies èd'pis ch' matin.ye et cha faijouait pus d' huit jours qu'on in parlouait : ès' soir, on s'n'allouait s'masquer pache que ch'étouait aujourd'hui Mardi Gras.

       Ech'l'habit i étouait vite préparèïe : des viux habits d'sin père ou d'ès' mère, et min.me èd' sin grand­-père ou d'ès' grand-mère, in viux capièowe, in foulard ou bién in cache-col pour mucher ses cavèwes, in masque bién intindu qui fallouait core bién souvon.ye rafistoloïe avant d'partir pache que ch'l'élastique aIle étouait cassèïe ou bién min. me, èch' masque qui étouait déquirèïe et qui fallouait arcoloïe avec in bout d' leucoplasse. Quand qu'èj' dis in bout, ch'étouait in pitit bout pache que du leucoplasse cha coûtouait quère.

l n'n'o min.me qui n'aouatent é-pont les moïéins d'acater in masque et qui n'in faijouatent é-eun aveuc in morcièowe d' drèowe treuèie à ches yux et à l' bouque et qui peinturouatent é-noir à ches yux et rouche à chelle bouque.

Avant d'mette sin masque, on prindouait bién souon.ye d'ès' peinturer s' figure aveuc du rouge et pis du noir autour èd' ses yux et pis d'ès' bouque.

Et pis, à l' dernière minute, on s'rindouait compte qu'on aouait oublié d' prinde in bâton, pache qu'in Masque sans bâton, cha s'faijouait pont.

On étouait à pon.ne sorti d'ès' mason qu'on in rin­controuait eun, dèwe, troués, ... et pis chéint mètes pus louin.ye in.ne équipe èd' chinque. Cha fait qu'on s'artrouvouait vite à in.ne quinzon.ne pour aller dins ches masons. Et min.me èque des fouèies, on n' saouait min.me pont aveuc qui qu'on étouait : dins ches rues i faijouait noir et on s'dijouait pont sin nèonwe, èd' peur qu'i y euche des géins qui vous aurouatent intindu.

- "Allez, vite, dépéchons-nous pache qu'on douait core alloïe à mon Pauline et à  mon Louis !" .

Ch'est sûr qu'on aouait ses masons, èdù qu'ches géins is nous archevouatent é-bièn. Dins d'autes, on n' peuillouait pont faire autreméint qu'd'y alloïe mais ch'étouait pont parèle in.ne buque.  
     Arrivèïes à mon Pauline, ch'étouait in.ne vraie partie d' plaisi. On étouait rintrèïes à in. ne bon. ne douzon.ne et on essayouait tant bién qu' mal, èd' s'assir ou bién d'ès' loger dins in cuin.ye.      

l faijouait lèowe in caleur du diape et Pauline aIle aouait tijonnère sin fu exprès pour èqu' ches Masques is euch' tent caowe ; èl' pot d' sin fu i étouait rouche. Ch'étouait in.ne façon comme in.ne aute d'obliger ches Masques à inlever lu masques.

Et Pauline, ès'n' hon.me et pis lus deux files, is cachouatent à arconnouate ches Masques. Tous les rubrique is étouatent é-bon.nes : aller tasser à chelle potrenne pour vir si qu'i n'y aouait pont des tototes, essayer d' vir ches cavèwes et ches yux (ch'est alors èqu' ches Masques is les freumouatent), défaire ches gants pour arconnouate des mains d' files ou d' garchèonwes, donner des faux nèonwes pour èqu' ches jon.nes is démasquent, jechter quit' cosse sus les gréonwes d' ches Masques pour vir lu réactièonwe (in garchon i freume ses gambes et in.ne file a les écarte), ... Tout étouait bon !

Et on intindouait dins chelle mason : "Crapette, Crapette, ••• ", et Pauline ou bién s'n' hon.me i répondouatent : "si qu'os inlevez vous masques, on vous don.ne des crapettes l" Mais cha n' faijouait pont d'effet et ch' est bién souvon. ye au bout d' in. ne heure, des fouèïes plusse, èqu' tout l' monde i étouait arconnu ou bién qui défaijouait sin masque pache qu'i n'in peuillouait pus.

On rintrouait à s' mason bién tard dins l' nuit, ès' panche plon.ne èd' crapettes et pis d' bière, les cavèwes fraiques èd' sueur, ses pieds qui faijouatent mo pache que ches souliers is n'étouatent pont à l' bon.ne talle. Mais on étouait heurèwe ...

J'o racontèfe ch'l' histoire chi à min jon.ne y'o pont longtemps ; i m' 0 répondu, dins s' langue : "Ça devait être bien !"

Té parles èqu' ch'étouait bién !!!

 
-------------
Vocabulaire :
- "Masques" : personne déguisée ; "masques" : le masque en plastique ou en loque.
- drèowe : drap.
- à pon.ne : à peine.
- qu'i y euche : qu'il y ait.
- pont parèle in.ne buque : pas pareil du tout.
- caowe : chaud.
- lu : leur ; lus : leurs.
- tasser : tâter.
- potrenne : poitrine ; tototes : seins.
- cavèwes : cheveux.
- freumouatent : fermaient.
- jon.nes : jeunes.
- jechter : jeter.
- quit'cosse : quelque chose.
- gréonwes : genoux.
- crapette : crèpe.
- peuillouait : pouvait.
- panche : ventre.
- fraiques : mouillés.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Harchelles
  • : Blog consacré au patois (picard) de la région Nord Pas de Calais, et à l'association Les Harchelles
  • Contact

Recherche

Liens